Bâtir une Maison des Franciliennes dans chaque département de l’Ile-de-France

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Mercredi 10 mars, Clémentine Autain a rencontré l’association L’Escale Solidarité Femmes qui vient en aide aux femmes victimes de violence, en présence d’Elsa Faucillon, députée communiste, Jill Maud Royer et Aissa Terchi.

Ce sont aujourd’hui plus de 500 femmes qui, chaque année, sont ici écoutées, accompagnées, accueillies et/ou suivies par L’Escale. Un travail de grande utilité publique, d’immense soutien pour les femmes qui se trouvent en détresse suite à des violences conjugales, à un viol, à un mariage forcé… 

Le combat contre les violences sexistes et sexuelles ne peut pas se mener seulement avec les mots, le verbe, la communication. Il faut investir dans un maillage de proximité et adapté pour dépister, accompagner, prévenir. Or le budget de cette structure, comme tant d’autres, reste stable. 

Nous attendons toujours la création massive d’espaces relevant du service public qui puissent compléter l’aide apportée aux femmes victimes par le monde associatif, à L’Escale et ailleurs. 

Photos : Avec l’association L’Escale Solidarité Femmes à Gennevilliers, en aide aux femmes victimes de violence

Plus d'articles

Clémentine Autain s’est rendue à l’Île Seguin ce matin, où les habitants de Boulogne et les associations se mobilisent…
Valérie Pécresse a dit de nombreux mensonges lors du débat de lundi soir sur LCI. Retour sur plusieurs de…