Seine-et-Marne : l’Île-de-France a besoin des ressources de ses territoires ruraux

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

En compagnie de l’eurodéputée Manon Aubry, des candidat.e.s Julie Garnier et Gilles Mazeret, Clémentine Autain était hier à Champeaux en Seine-et-Marne.

Déserts médicaux, qualité et prix de l’eau, alimentation, tiers lieux… Les sujets de discussion avec le maire, le président de la communauté d’agglomération et d’autres élu.e.s, ont été nombreux et passionnants. Les préoccupations exprimées rejoignent pour beaucoup celles des banlieues urbaines, qu’il s’agisse de besoins en matière de transports ou de services publics comme d’une demande de reconnaissance. Si ces territoires connaissent des difficultés, ils sont aussi riches en solutions. Il faut repenser les relations entre centres et périphéries dans notre région, sortir de l’obsession de la compétitivité pour partager les richesses et réorienter en profondeur notre modèle de développement. Pour ce chantier, l’Ile-de-France a besoin des ressources de ses territoires ruraux. Clémentine Autain remercie pour son accueil des plus chaleureux le maire, Yves Lagües-Baget ainsi que les élus locaux qui lui ont fait l’honneur de leur présence.

Plus d'articles

Clémentine Autain s’est rendue à l’Île Seguin ce matin, où les habitants de Boulogne et les associations se mobilisent…
Valérie Pécresse a dit de nombreux mensonges lors du débat de lundi soir sur LCI. Retour sur plusieurs de…