Avec les personnels hospitaliers

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

“Mercredi, Emmanuel Macron osait demander aux soignants des efforts supplémentaires. Un message honteux quand le gouvernement continue de fermer à tour de bras des hôpitaux et des lits dans toute la France.” 

Cette semaine, Clémentine Autain s’est rendue auprès des soignantes et soignants de plusieurs hôpitaux. Elle a échangé sur la situation de très forte tension qui s’abat notamment dans les services de réanimation. Réaction en chaine, tous les personnels hospitaliers font face à la fatigue, aux départs de leurs collègues épuisés par les conditions d’exercices.

Pourtant, les choix mis en oeuvre à la fois par le gouvernement et la droite régionale ne permettront pas d’améliorer la situation hospitalière.

➡️ En Île-de-France, deux exemples :
À l’hôpital Bichat, menacé de fermeture avec celui de Beaujon. À la clé, la suppression annoncée de 400 lits et de 1000 postes. 
À l’hôpital Henri Mondor de Créteil, où la fermeture du service de chirurgie cardiaque va une fois encore faire reculer l’offre et la qualité des soins apportés aux habitants du département.

Ces réorganisations réalisées en pleine pandémie montrent combien la logique néolibérale est sourde aux réalités que nous vivons. Quant à Valérie Pécresse, son silence en fait une alliée de ces démantèlements… 

Une fois élus à la région, nous inverserons la tendance pour qu’en Île-de-France comme ailleurs, la santé soit un bien commun.

En images, avec Christophe Prudhomme, Céline Malaisé, Ingrid Hayes, Aïssa Terchi, Jill Royer et bien d’autres…

Plus d'articles

Clémentine Autain s’est rendue à l’Île Seguin ce matin, où les habitants de Boulogne et les associations se mobilisent…
Valérie Pécresse a dit de nombreux mensonges lors du débat de lundi soir sur LCI. Retour sur plusieurs de…