L’Aire des vents : “zéro artificialisation des sols en Ile-de-France”

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Poumon vert de la Seine-Saint-Denis, zone labellisée Natura 2000, l’Aire des vents est aujourd’hui promise à la bétonisation pour construire le « village des médias » des prochains Jeux Olympiques. Pourtant, d’autres solutions existent et le MNLE 93 s’emploie à proposer une installation alternative qui permettrait de préserver cet espace naturel.

En Seine-Saint-Denis, les habitants doivent s’accommoder de 10m2 d’espace vert par personne, contre 50m2 en moyenne à l’échelle nationale.

Clémentine Autain prend l’engagement de zéro artificialisation des sols en Île-de-France pour préserver les espaces verts et naturels qui nous font déjà cruellement défaut. Elle était aux côtés des associations et collectifs citoyens mobilisés le 11 avril pour défendre l’aire des vents !

Plus d'articles

Clémentine Autain s’est rendue à l’Île Seguin ce matin, où les habitants de Boulogne et les associations se mobilisent…
Valérie Pécresse a dit de nombreux mensonges lors du débat de lundi soir sur LCI. Retour sur plusieurs de…