Transports : penser le rééquilibrage territorial

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Clémentine Autain s’est rendue à Fontenay-sous-Bois avec le maire, Jean-Philippe Gautrais, ainsi que des élus, des candidats, des militants du Val de Marne. Rendez-vous pris à la gare de Val de Fontenay.

Ici, le choix de Valérie Pécresse a été de favoriser une nouvelle fois l’ouest francilien et d’arrimer ses décisions à la sacro-sainte compétitivité. L’actuelle présidente de Région a préféré prolonger la ligne E vers La Défense, ce qui fait augmenter le trafic quotidien de 20% pour la gare de Val de Fontenay, au lieu de créer trois nouvelles gares sur la ligne 1 entre Château de Vincennes et Fontenay-sous-bois et de prolonger des lignes de tramways desservant la Seine-Saint-Denis.

Cette gare de Val de Fontenay représente pourtant le principal pôle multimodal de l’est parisien, le deuxième d’Ile-de-France après celui de La Défense. Valérie Pécresse a fait perdre au moins six ans au prolongement de la ligne 1 à l’est pour servir avant tout le centre d’affaire déjà bien doté de La Défense plutôt que d’améliorer le quotidien des 100 000 voyageurs qui fréquentent la gare de Val de Fontenay dans des conditions, hors contexte de crise sanitaire, bien déplorables. 

À la tête de la région, nous aurons à coeur de défendre l’égalité et le rééquilibrage entre l’est et l’ouest franciliens. Il s’agit d’un choix politique.

Plus d'articles

Clémentine Autain s’est rendue à l’Île Seguin ce matin, où les habitants de Boulogne et les associations se mobilisent…
Valérie Pécresse a dit de nombreux mensonges lors du débat de lundi soir sur LCI. Retour sur plusieurs de…